Archive de la catégorie ‘H – Soins aux personnes – soins Esthétique’

Fiche Technique Infirmière du Travail

Mercredi 20 octobre 2010

infirmière 

 

Nature du travail

Le « rôle propre »

Ce rôle consiste à assurer, en collaboration avec l’aide-soignant, les soins d’hygiène, de confort et de sécurité du patient. L’infirmier s’assure aussi que le patient a bien compris les explications du médecin. Il peut répondre à certaines de ses interrogations. Mais, dans tous les cas, l’infirmier est soumis au secret professionnel.

Le « rôle sur prescription »

La prescription médicale est le seul lien hiérarchique entre le médecin et l’infirmier. C’est-à-dire que l’infirmier n’intervient que sur ordre et avec l’accord du médecin. En aucune façon, il ne peut définir lui-même un traitement pour le patient. En revanche, il est chargé de surveiller les éventuels effets secondaires ou complications.

La gestion administrative

Surveillance des équipements, gestion des stocks de médicaments et des dossiers… autant de tâches dont l’infirmier doit s’acquitter. Il établit aussi les plannings de soins en fonction des prescriptions médicales. Par ailleurs, il peut organiser des rendez-vous auprès d’autres services (en radiologie, par exemple). Ou s’occuper des formalités d’admission des patients et rédiger les comptes rendus des visites du médecin dans le cahier des soins…

Compétences requises

Le sens du dialogue

Au sein de l’hôpital, l’infirmier est un maillon important de l’équipe médicale, car il a aussi une fonction d’observation et de dialogue avec le patient. Il recueille des informations pour une prise en charge adaptée. Cela lui permet d’être à l’écoute, de rencontrer les familles, d’assurer un accompagnement et un soutien psychologique.

Une santé de fer

Un bon équilibre et une grande résistance physique sont indispensables. Par ailleurs, la capacité à s’organiser et à analyser rapidement une situation sont des atouts pour s’épanouir dans ce métier. Sur le plan psychologique, la maturité et la capacité à prendre du recul permettent de côtoyer la maladie et la mort en se préservant le mieux possible sur le plan personnel.

Une vigilance élevée

L’infirmier doit savoir interpeller le médecin lorsqu’il identifie une anomalie ou une prescription atypique, afin d’en obtenir confirmation. Cela constitue une des difficultés majeures de la profession. Il doit être en mesure de comprendre chaque prescription pour en déterminer les risques et les surveillances. Ce diagnostic infirmier est complémentaire du diagnostic médical et ne s’y substitue en aucune manière.

Accès au métier

infirmier(ière)

-->Pour exercer ce métier, il faut obtenir le diplôme d’État d’infirmier, délivré par les instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI).Le DE est désormais reconnu au niveau bac + 3. 30 629  places étaient offertes au concours de la rentrée 2009. Les auxiliaires de puériculture et les aides-soignants justifiant de 3 ans d’expérience peuvent se présenter à un examen d’admission spécifique et bénéficier d’une dispense de certaines unités de formation.

Niveau bac + 3

  • Diplôme d’État d’infirmier.

Salaire

Salaire du débutant

1420 euros brut dans le Fonction Publique Hospitalière (1580 euros brut au bout de 3 ans d’expérience)

Lieu de stage

Mardi 25 novembre 2008

MAPAD Ronsard

Allée Pierre de Ronsard

31770 Colomiers

05 61 30 31 32

Lieu de stage

Mardi 25 novembre 2008

Résidence Curtis, EHPAD- maison de retraite

Avenue de Curtis

31490 Leguevin

05 61 86 60 87

Lieu de Stage

Mardi 25 novembre 2008

Résidence Bellefontaine

9 allée Bellefontaine

31100 Toulouse

05 34 63 83 50

Enquêtes professionnelles

Vendredi 3 octobre 2008

Capio Clinique des Cèdres

château d’Alliez

31700 CORNEBARRIEU

0 826 96 31 31

Enquêtes Professionnelles

Vendredi 3 octobre 2008

Institut Citron Vert  

47 all Rouergue

31770 COLOMIERS

05 34 39 27 43